Buy

Press

  • GONZAÏ
    "Les amateurs d’auberge espagnole feront peut-être un lien direct avec le Canadien chéper de Femminielli pour le coté roucoulades martiennes, les autres penseront à du Robert Wyatt découpés en autant de petits tapas en forme de soucoupes volantes."
  • MEDIAPART
    "De "Naître blanc" le compositeur espagnol Borja Flames est passé au rouge vif de "Rojo Vivo". La musique est dense, rapide et enjouée. De petites boucles rythmiques astringentes de synthétiseur et percussion contrastent avec ses mélodies à la voix tendre. Ses chansons remuent les méninges..."
  • TROIS COULEURS
    "Après un album hommage aux ritournelles percussives de Moondog, Borja Flames revient avec onze litanies électroniques, entre acid-house et Juana Molina, égrenant, façon derviche ibérique, une critique incantatoire du néolibéralisme. Cet inattendu retournement synthétique d'un musicien voué, croyait-on, au tout acoustique, redouble l'étrangeté, la saveur et la dimension politique de ce disque ovni."
  • KIBLIND
    "Casse-tête synthétique, la musique de Borja Flames demande de ne pas savoir peur de se perdre dans un labyrinthe truffé d’étrangetés avant d’atteindre la jouissance cérébrale. Courant d’un écouteur à l’autre jusqu’à se figer sur le phrasé cosmico-hispanique du Parisien, la musique de la moitié du groupe June et Jim se construit et se déconstruit au rythme des percussions parfois irrationnelles, du synthétiseur souvent épileptique  et de mélodies à la précision purement architecturale. En résulte un enchevêtrement déluré d’émotions et d’exaltations tribale-futuristes. "
  • MAGIC RPM
    " Ces frénésies binaires (quoiqu'accidentées), sorte d'acid-house fourmillante, quelque part entre Juana Molina et Sharanjit Singh, semblent dictées par le propos, engagé, fredonné en litanies espagnoles. Cet album de derviche synthétique, où respire le plaisir ludique de découvre boîtes à rythmes et arpégiateurs, pour la suite discographique d'un musicien peu attendu dans ce costume électronique, la tête hors-cadre dans un réifié par la technologie et le capitalisme. On prend plaisir à l'entendre ainsi habiter la machine, en suave saboteur. "
  • LE CARGO
    "Borja Flames, tel un ogre psychédélique, par le biais de ses mélodies syncopées, nous attire dans son antre et le temps d’un album, nous guide sur des chemins pour le moins inhabituels. La langue espagnole teinte d’exotisme ces nouvelles sonorités. Le vertige et l’ivresse nous guettent. On sort de cet album comme d’une nuit de fête ou d’un rêve enfiévré."
  • GUT OF DARKNESS

     "Comme s’il arpentait son propre module Tron, Borja est un explorateur de palabres indigènes numérisées, faxées depuis sa cervelle à qui veut les entendre, et qui appelle de leur sentence les heureux perdus venant croiser son chemin : celui de la découverte, les tempes battues par un sang « neuf et frais » éclaboussant d’un rouge vif le néant informatique, l’horizon cinétique."

  • FROGGY DELIGHT
    "On navigue dans un monde électronique hors-d'âge, auberge espagnole mélodique et rythmique. C’est un tourbillon rythmique, de sons et de mélodies, une architecture précise d’où sortirait une sorte de bête étrange qui nous avale au fur et à mesure des écoutes. C’est fou et c’est vivant !"
5648

BORJA FLAMES
Rojo Vivo


10/19/2018
28
Nov
BORJA FLAMES
MontreuilLes Instants Chavirés

Contact



Murailles Music reçoit le soutien de: