Buy

Press

  • MAGIC RPM
    "L’espròva veut dire « l’épreuve » en occitan. L’espròva est réussie pour Ernest Bergez, alias Sourdure, qui signe un album ovni, allant du raï, de l’ambient, du minimalisme au jazz New Orleans. Sourdure fait bien partie de cette génération d’artistes qui ont à coeur de se réapproprier la musique populaire traditionnelle française."
  • Libération
    "Sur l’espròva («l’épreuve», en occitan) (…) on discerne aussi du raï, de l’ambient, du jazz New Orleans, mais encore une fois, tout ce qui compte est ce qui perle à la surface – un concentré très dense de liberté. Soit l’inverse de ce qu’on attend d’un «update» de musique traditionnelle à l’ère d’Internet (…): de l’inouï totalement futuriste qui met les deux pieds dans le plus lointain passé."
  • Libération
    "Il n’est pas le seul, il faut le dire, à avoir à cœur de remettre sur le métier la musique populaire traditionnelle de France (…). Aucun ne va aussi loin pourtant dans l’audace que Sourdure, dont l’instrumentarium compacte violon, bidules en bois et synthétiseur modulaire de pointe."
  • The Quietus
    "On L’Esprōva he tackles Occitan folk songs with energy and freedom. It’s best viewed as a sort of gumbo; a tangy, bastard brew that contains elements of various folk musics and instruments, North African sounds, dub and oddball techno. In Bergez’s hands this profusion of elements finds its own harmony – perhaps because the folk melodies provide a sort of guiding thread – without glossing over its hybrid qualities, a new musical creole in the making."
  • MAGIC RPM
    Ernest Bergez, alias Sourdure, ravive depuis l’Auvergne l’eau vive ou le feu follet des chants anciens et des rythmes des champs. Chansons archaïques de collectage, issues des traditions orales occitanes, il les rechante et réinvente, en dernier maillon d’une  longue et séculaire appropriation. Ritournelles au bois rugueux, rengaines de la terre dans la bouche, ces litanies dans l’os se dansent en bourrées, mariées à la synthèse modulaire et à la musique concrète.
  • Radio Nova
    "À la dérive avec Sourdure c’est du patois et des pattern, des bourdons et des drones, une virée avec Varèse sous acide. C’est une marche et une démarche pure aux frontières du Cantal, de l’Allier, du Puy de Dôme. Nos sabots foulent l’électro avec les brayauds dans une grange volcanique où ça danse la bourrée."
  • Shape
    "Under the moniker Sourdure, Ernest Bergez works within a hybrid sound field, combining raw electronics (modular synths, feedback), acoustic instruments (violin, voice, foot percussion), and non-musical sounds (field recording, spoken voice). He brings experimental practices into popular music and vice versa, taking traditional songs and dancehall themes from the French Massif Central area as the starting point for experimentation. Sung in French or in Occitan, his songs give an odd sense of temporal distortion, blowing the frontiers between the old and the new, original and traditional."
4412

Sourdure
L’Esprōva


‘L’Esprōva’
28
Sep
Sourdure
DijonHalle 38
+
16
Dec
Sourdure
BrestFestival No Border / Cabaret Vauban
+
16
Jan
Sourdure
Pantin (93)La Dynamo de Banlieues Bleues

Contact



Murailles Music reçoit le soutien de: