Buy

Press

  • L'OBS (NOUVEL OBS)

    "On biche aux fortes mélodies de son premier album solo, "Cerf, biche et faon", enregistré sur un magnétophone 4-pistes et nourri des bonnes manières de Brian Wilson et de Robert Wyatt. (...) Julien Gasc [y] chante monocorde comme une Nico à barbe (la Nico du Velvet Underground) et exhale les plus galants brames d’amour."

  • FRANCE CULTURE / FACE B
    "Dans la forêt des émotions: En régate en solitaire le Tarnais au pedigree majestueux Julien Gasc nous livre avec son 'Cerf, Biche, Faon' un disque intime et entier. Héritier de la chanson Française des 70's estampillée Abbey Road (Gainsbourg, Polnareff, Hardy...), fils de Morricone et Barry, biberonné à la pop Anglo-saxonne et proche de Laetitia Sadier et de Stereolab il fait mouche l'animal avec sa pop fragile et baroque. Organique, cru, touchant et magique."
  • ROCK & FOLK
    "Ce disque sur l’amour, les Hommes, le nombril cannibale, la mort et donc la vie, est une pépite avant la Ruée. Une pierre qui ne se négocie pas encore. Magnifique."
  • LES INROCKS
    "Musique d’avant le numérique, chanson psyché, pop low-fi à la conquête de l’espace, rock teigneux chanté d’une voix blanche. Julien Gasc a voyagé dans les années 70, croisé des hippies et des punks, des dandys et des filles, et en est revenu avec ce disque à la fois rétro et intemporel, merveilleux. Les fans de Daniel Johnston et de chanson française affranchie des formats devraient se jeter sur cet ovni poétique et patraque."
  • CHRO
    "Voilà un disque singulier et grandiose comme il y en a très peu par décennie. Un grand disque de barbu, produit à échelle humaine, c'est-à-dire humblement, sans chichis, comme 'Rock Bottom' de Wyatt ou 'L'incroyable vérité', le chef-d'oeuvre mésestimé de Tellier. Un disque avec du caractère et un son unique, qui parle essentiellement de rupture, de choses graves et personnelles sans jamais tomber dans l’écueil du larmoyant ou du niaiseux. "
  • THE DRONE
    "Les chansons de Gasc ne sont jamais nonchalantes: dans les arrangements de mots comme dans le son des caisses claires, elles risquent la violence, la lumière blanche, les questions embarrassantes."
  • LUI
    "Julien Gasc nous entraîne dans un univers intime, mouvant et mélancolique qui touche l’universel dans un mouchoir de poche. Une expérience étrange qui donne parfois l’impression d’écouter, la tête plongée dans un aquarium, des reprises de Françoise Hardy exécutées par un transformiste."
  • NOISEY/VICE
    "Gasc écrit des chansons. Toutes belles, bizarres, puissantes, racées, tatouables, mystérieuses, ravageuses, envahissantes. Ici, pas d'élite bobo ni de cérébral à bander mou, appliqué et foufou, même si Gasc vit visiblement sur une planète plus érudite que la mienne. Non. On est dans l'AVENTURE. Écouter ce disque, c'est partir."
  • POPNEWS
    "Sur la pochette, il présente des faux airs du Paul McCartney en rupture de Beatles. Nullement régressif, sans cesse audacieux : dans un monde idéal, Julien Gasc devrait être tenu comme un modèle à défaut d’un possible futur. 'Cerf, Biche et Faon', ni gibier, ni trophée, simplement l’évidente noblesse du cervidé au port altier."
  • LE PETIT BULLETIN

    "Majesté du cerf, grâce bondissante de la biche et maladresse espiègle du faon, Gasc c'est tout cela. A la fois Tellier lo-fi pas fatigué (ni surtout fatigant), Daniel Johnston lettré, Katerine des bois, Stereolab propulsé à l'éco-carburant."

  • VILLA SCHWEPPES
    "Une scène "indie pop rock aventureuse et décomplexée" : Qui sont ils ? Aquaserge, Julien Gasc, Forever Pavot, Dorian Pimpernel ou encore Orval Carlos Sibelius. Comment les reconnaître ? Évidemment au goût absolu de la liberté appliquée à une musique facile d'accès composée et arrangée avec exigence."  
  • SHADAZZ
    "Dans 'Cerf, Biche et Faon', nom dédié à son pays natal, l’enfant obsédé par les jupes matelassées nous laisse imaginer les lumières de son présent, un mélange de Canada, de punk-lyrico-beau-haletant. Les chansons s’écoutent avec attention, non comme des tirades auxquelles on puisse s’identifier, mais plutôt comme des chansons totems. Comme quand on écoute 'Viens' de Marie Lafôret par exemple, ou encore les envolées baroques de Michel Polnareff."
  • RF8
    "Enregistré avec l'énergie de l'insouciance, son album est drôle, touchant et rafraîchissant comme une brise inattendue dans un été convenu."
  • PROFONDEUR DE CHAMPS
    "Julien Gasc signe une ode épicurienne à la chaleur et la flânerie. Issu de l’écurie Born Bad, il incarne une pop française ambitieuse, bidouilleuse de sons et de textes."
  • LE PETIT BULLETIN
    "Ambiances à l'éther et en flottaison mi-saison, lo-fi et lyrique tout à la fois, Julien Gasc nous emmène sur les quatre pistes d'une drôle de forêt à « géométrie variable spontanée » : tantôt punk naïf (pléonasme), tantôt prog rock fascinant (pas pléonasme) ; tantôt (bonne) variété 70's, souvent et presque toujours (faussement) affectée mais recouverte d'un voile – c'est aussi cela, la philosophie lo-fi."
3346

Julien Gasc
Cerf, Biche et Faon

BB060
04/19/2014
21
Dec
Julien Gasc
MassyPaul B
25
Jan
Julien Gasc
Londres (UK)The Victoria
+
27
Jan
Julien Gasc
Lewes (UK)Lewes Psych Festival

Contact



Murailles Music reçoit le soutien de: