Victor Herrero

Bio

FR / EN

Victor Herrero (Tolède) s’inscrit dans la veine instrumentale des grands maîtres de la guitare, d’Andres Segovia (Espagne) à Carlos Paredes (Portugal), en passant par les poètes du flamenco. Son interprétation fine, son riche jeu de cordes et son doux chant d’accompagnement apportent une modernité unique au regard sur le monde qu’il traduit en musique.

Victor Herrero a été formé à la musique au monastère Franco, érigé dans la vallée montagneuse d’El Valle de Los Caídos (La vallée de ceux qui sont tombés), à l’Ouest de Madrid. Des moines bénédictins lui apprirent les chants grégorien et mozarabe. Il rejoint alors le chœur de l’abbaye qui tourne en Europe (et est même invité sur la bande originale du film ‘Farinelli‘ du réalisateur belge Gérard Corbiau, en 1994).

Dans sa ville de Tolède, il forme un groupe psyché rock nommé Cicely, qui s’installe par la suite à Madrid puis se sépare après huit années d’existence, à l’issue desquelles Victor enregistre en solo un album de compositions au piano, ‘Connotaciones para piano‘, en 2006, sous le nom de scène Victor Cicely. Il rencontre alors une musicienne américaine qu’il épousera, Josephine Foster. Victor et Josephine préparent des compositions et jouent ensemble aussi bien sur scène qu’en studio. Victor Herrero joue de la guitare lead sur ses albums ‘This Coming Gladness‘ (Bo’Weavil Recordings, 2008), ‘Blood Rushing‘ (Fire Records, 2012) et ‘I’m a Dreamer‘ (Fire Records, 2013).

En 2009 il publie son second album solo, ‘Anacoreta’ (Bo’Weavil Recordings). C’est un album de compositions écrites pour guitare espagnole, qui, dans l’emploi de différents genres musicaux, témoigne de son parcours d’apprentissage : musiques classique, folklorique et contemporaine sont réunies et retravaillées au prisme de l’influente musique traditionnelle andalouse.

2010 est l’année de ‘Anda Jaleo‘ (Fire Records), un album enregistré avec son épouse et leur ensemble folklorique, sous le nom Josephine Foster & Victor Herrero Band. C’est une collection de chansons traditionnelles récoltées et mises en harmonie musicale pour piano en 1930 par le poète espagnol Federico García Lorca. Avec ce même ensemble, ils réitèrent deux ans plus tard : c’est l’album ‘Perlas‘, un recueil de chansons traditionnelles et de leurs nouvelles compositions originales.

À l’été 2012 le label barcelonais Foehn Records présente ‘Tiempo para la Cosecha‘, un album du groupe VIVA, où Victor Herrero est accompagné du musicien espagnol Israel Marco et du percussionniste sénégalais Gamal Seya. Enfin, à l’été 2013, son troisième album solo, ‘Estampida‘ est publié par les labels Foehn Records et Windbell Japan: il a composé une collection de chansons originales écrites en espagnol, puisant son inspiration dans les musique et poésie d’Espagne et d’Amérique Latine.

LINE-UP
Victor Herrero : guitare portugaise, guitare espagnole, voix

Victor Herrero was introduced to music in his childhood while living in the famous monastery Franco erected in a mountain valley west of Madrid (El Valle de los Caídos). There he learned to sing Gregorian and Mozarabic chant under the guidance of Benedictine monks. Joining the abbey’s wellrespected boys’ choir he performed around Europe and was featured in the soundtrack and as an extra in the Belgian cult film ‘Farinelli’ (Gérard Corbiau, 1994). As a teenager back in his hometown Toledo he formed a psych-rock outfit called ‘Cicely’, which grew into a popular Madrid-based band. The group lasted 8 years, after which Victor recorded and released an album of his solo piano compositions ‘Connotaciones para Piano’ (Sello Autor – SGAE, 2006) under his old stage name Victor Cicely. Shortly after this period, Victor met his wife the US artist Josephine Foster, and they began to collaborate and perform together in concert as well as in the recording studio. He plays lead guitar on her disc ‘This Coming Gladness’ (Bo’Weavil Recordings, 2008) as well as on her two last solo albums; ‘Blood Rushing’ (Fire Records, 2012) and ‘I´m a Dreamer’ (Fire Records, 2013). In 2009 he released his second solo album ‘Anacoreta’ (Bo’Weavil Recordings, 2009), an instrumental collection of his compositions written for Spanish guitar. The music embodies different styles which have all formed a part of his experience; classical, folkloric and contemporary threads all united under the strong influence of traditional Andalusian music. In 2010 the UK label Fire Records released ‘Anda Jaleo’ recorded by his folkloric ensemble with his wife Josephine Foster & Victor Herrero Band. A collection of popular traditional songs collected and harmonized by the Spanish poet Federico Garcia Lorca in 1930, these piano scores and recordings were the inspiration for this new recorded version made by Victor and Josephine. With this same ensemble in March 2012 Fire Records released ‘Perlas’ a new collection of Spanish folkloric songs. In summer 2012 the label Foehn Records of Barcelona released ‘Tiempo para la Cosecha’, an album by Viva, a project created by Victor with the Spanish musician Israel Marco and Togolese percussionist Gamal Seya. The music is based in the traditional African rhythms. In 2014 Victor Herrero released his third solo album ‘Estampida’. A collection of original songs written in Spanish, they take inspiration from the music and poetry of Spain and Latin America. This record has been released by Foehn Records and Windbell Records Japan.

Press

  • LA BLOGOTHÈQUE
    "On savait déjà que 'Estampida' serait l’un de nos albums préférés de cette année 2013. On aimait la sérénité, le geste sûr et ample, les respirations et la grâce qui se dégageaient de ces neuf chansons pour voix et guitare espagnole. Ce disque avait le culot de venir de quelque part et de rompre la monotonie des parutions qui ressassent le même idiome, les mêmes figures, les mêmes obsessions, anglaises et américaines. Le plaisir d’écoute y était immédiat, mais on sentait aussi sous les belles évidences, le jeu, l’invention, et un appétit pour le monde et les autres peu commun."
  • FAC MAGAZINE (ES)
    "Si ‘Estampida’ est un disque anachronique, c’est parce que la mode est à la fausseté, le vide, la superficialité, la distraction, l’impatience, le moderne et le dédain. Il ne manque rien dans ces chansons, et pourtant on se plait à imaginer les voir étoffées de plus d’instruments. Vous voulez écouter quelque chose d’unique ? Ne cherchez pas plus loin."
  • EL TONTO DE LA LUCES (ES)
    "‘Estampida’ est un bijou : une collection de chansons calmes, chaleureuses et lumineuses dans lesquelles le garçon de Tolède, véritable troubadour, narre des histoires si bien mises en mots qu’elles nourrissent facilement l’imagination de l’auditeur : personnages, situations et scénarios. (…) De la folk sudiste  et tellurique, en somme. Un genre de musique qui définit un lieu. Et dans ce cas, un lieu rural, tranquille, agréable et très familier."
  • BOOMKAT (UK)
    "En associant les musiques folk, flamenco et classique, Victor Herrero représente et a inspiré une nouvelle voix sur la scène de la guitare acoustique solo. (…)‘Anacoreta’ ne sonne comme rien de déjà connu - ou presque - et offre une excitante alternative moderne et européenne aux sons de guitare américanisés qu’on entend partout à New York sur Tompkins Square."
  • SCOTSMAN (UK)
    "Soi-disant écrit « au coin du feu », 'Anacoreta' a le caractère informel de ces sessions où le musicien joue pour son propre plaisir. On y entend de la virtuosité de la plus discrète espèce : Victor Herrero aime le son de son instrument, tout simplement, et ce qu’il peut en sortir. Ses progressions harmoniques sont superbes, et sont remplies de cassures et tournures inattendues."
3236

Contact

Promo: promo.muraillesmusic[at]gmail.com

Listen

    'Columbina'

    ‘Estampida’ LP (2013)

VICTOR HERRERO 'Avellaneda' (A Take Away Show, by La Blogothèque, 2014) loading

VICTOR HERRERO 'Avellaneda' (A Take Away Show, by La Blogothèque, 2014)

Discography

  • #6-victor-herrero-estampida
    'Estampida'
    Foehn Records – Windbell Japan
    2013
    CD / LP / digital
  • #5-viva-tiempo-para-la-cosecha
    'Viva ‘Tiempo Para La Cosecha’'
    Foehn Records
    2012
    CD / LP / digital
  • untitled
    '‘Anacoreta: Ten Songs for Spanish Guitar’'
    Bo’weavil Recordings
    2009
    CD / digital
  • #3-victor-cicely-connotaciones
    'Victor Cicely ‘Connotaciones Para Piano’'
    Fundación Autor - SGAE
    2006
    CD / digital
  • #2-angelorum
    'Angelorum ‘Grandes Éxitos Populares’'
    Penta Records
    1995
    CD / K7
  • #1-la-grande-peste-de-venise
    'Escolanía de la Abadía de Santa Cruz del Valle de los Caídos ‘Monteverdi: La Grande Peste de Venise’'
    Chaise-Dieu
    1993
    CD

Tour

Victor Herrero

es / Foehn Records
Click on "date", "artist", "city" or "venue" to change the list display
Date arrow bottom icon City arrow bottom icon Venue arrow bottom icon With arrow bottom icon Info Event Ticket Edit
27.03.2016 Paris Le Café de la Danse Matt Elliott Info Event ticket >

Contact



Murailles Music reçoit le soutien de: